Dylan is Dylan mais le white bread est doré !

Mon titre vous parle ? pour les plus jeunes c’est une référence à la chanson de Michel Delpech : Wight is wight (qui fait référence à l’ile de Wight). Oui je sais  : jeu de mots douteux. 😳

De nos vacances en Écosse il y a quelques années, nous n’avons que de bons souvenirs : les paysages, l’accueil des habitants et même quelques excellentes expériences culinaires. Parmi ces dernières, il y a le White Bread ; c’est une sorte pain de mie très moelleux idéal pour les sandwiches ou grillé au petit déjeuner. J’ai trouvé une recette sur Le Pétrin et je l’ai modifiée comme d’habitude  🙄 . Voici ce que j’ai obtenu :

White bread
white bread

Préparation : 30 min
Levée : 1h + 1h
Cuisson : 35 min

Ingrédients : (pour 1 pain de mie de très bonne taille)

  • 600g de farine T55
  • 25 g de levure de boulanger fraiche
  • 10g de sel fin
  • 250ml de lait tempéré
  • 100ml d’eau tiède
  • 30g de miel
  • 30g de beurre ramolli

Dans un grand saladier, délayer la levure dans un peu d’eau tiède (attention pas trop chaude !) puis ajouter le lait, le reste d’eau et le miel.
Bien mélanger.
Ajouter la farine et le sel.
Mélanger avec la cuillère en bois pour bien incorporer la farine.
Dès que la pâte commence à se former et à s’enrouler autour de la cuillère, la transvaser sur un plan de travail légèrement fariné et la travailler quelques instants pour la rendre homogène.
Ajouter le beurre mou en 3 ou 4 fois en travaillant la pâte après chaque ajout pour bien incorporer la matière grasse à la pâte.
Une fois tout le beurre incorporé et la pâte redevenue homogène, la pétrir pendant une bonne dizaine de minutes. (La pâte doit devenir élastique et lisse)
Placer la pâte en boule dans un saladier, couvrir avec du film alimentaire et laisser lever pendant 1h-1h30 dans votre four chauffé à 50°C puis éteint.
Dégazer la pâte avec votre poing et transvaser la sur votre plan de travail.
L’aplatir avec le plat de la main et former un rectangle grossier un peu plus grand que la longueur du moule.
Plier la pâte aux 2/3 vers soi et appuyer du bout des doigts pour souder puis replier sur le bord bas de la pâte et appuyer pour bien souder.
Rabattre les côtés du rouleau sur la soudure et pincer pour que le rouleau soit fermé de tous côtés: au final, le rouleau doit avoir la même longueur que le moule.
Tourner le rouleau pour que la soudure se trouve en dessous.
Donner une forme arrondie au rouleau et le déposer dans le moule (beurré s’il n’est pas en silicone comme le mien).
Couvrir avec un torchon propre et laisser reposer 1h15 environ ou le temps que la pâte ait bien gonflé et que sa surface dépasse d’environ 3 cm des bords du moule.
Préchauffer le four th. 6 (180°C) environ 15 min avant la fin de l’apprêt.
Enfourner au 1/3 inférieur du four et cuire environ 20 min.
Déposer une feuille de papier aluminium à la surface du pain et prolonger la cuisson d’environ 15 min. (il doit être bien doré et sonner creux en dessous)
Démouler et laisser refroidir sur une grille avant de découper.

white bread L’avis des gourmands : Un grand succès sans aucun doute ; ce pain est moelleux, la croute est fine et souple. Il a été dévoré avec grand plaisir par toute la famille : frais d’abord puis grillé au petit déjeuner. Je le referai certainement pour les prochains pique-niques des enfants.

Print Friendly, PDF & Email

1 comment on “Dylan is Dylan mais le white bread est doré !Add yours →

Répondre à bree13 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.