En attendant Pâques, allons faire un petit tour en « Belousie » alors Galette aux pruneaux

Vous allez me demander où se situe la Belousie ? C’est un petit coin de France plus couramment appelé « les Deux-Sèvres ». Nous habitons la Vendée mais Mr Chocoframboises est un belou. C’est un mot fréquemment utilisé par ici, et qui signifie le gars de la campagne. Le deux-sévriens appelle le vendéen un « ventrachou » et le vendéen appelle le deux-sévriens un « belou ». C’est un peu péjoratif mais ce n’est pas très méchant.

La galette de Pâques, confectionnée dans les alentours de Bressuire est une tradition ancestrale. Il s’agit d’une galette de pâte sablée fourrée aux pruneaux. Elle est fabriquée pendant la semaine sainte pour être consommée le jour de Pâques et les jours suivants. Chaque famille a sa propre recette et j’ai voulu perpétuer la tradition en réalisant ma galette aux pruneaux. J’ai choisi de faire une pâte sablée assez légère et j’ai parfumé mes pruneaux à la vanille.

Préparation : 20 min
Attente : 24h (pour les pruneaux) + 30 min (pour la pâte)
Cuisson : 30 min

Ingrédients pour une galette :

  • 130 gr de beurre (demi-sel pour moi)
  • 150 gr de cassonade
  • 2 oeufs entiers (attention : 1 blanc et jaune séparés).
  • 275 gr de farine
  • ½ sachet de levure chimique
  • 250 g de pruneau dénoyautés
  • 2 cc d’extrait de vanille (non obligatoire ; on peut aussi mettre du rhum, de l’eau de vie… )

La veille mettre les pruneaux à tremper dans de l’eau tiède et les 2 cc d’extrait de vanille.
Le lendemain, les égoutter.

Couper le beurre en petits morceaux puis ajouter le sucre.
Bien mélanger pour obtenir une préparation un peu crémeuse
Ajouter un œuf entier puis un blanc d’œuf (conserver le jaune) et mélanger à nouveau.
Ajouter la farine et la levure et bien mélanger de façon à obtenir une boule de pâte. (un peu molle et collante mais ce n’est pas grave)
La recouvrir de film étirable et laisser reposer la pâte pendant 30 minutes au réfrigérateur.
Reprendre la pâte et l’étaler entre deux feuilles de papier cuisson en un ovale de 40 x 30 cm.
Placer les pruneaux sur la moitié et refermer pour recouvrir du reste de pâte.
Dorer le dessus avec le jaune d’oeuf conservé.
Cuire 30 minutes au four chaud, à 180°C.

L’avis des gourmands : Je suis très contente  de ma recette ; d’abord parce que Mr Chocoframboises a beaucoup aimé (et il s’y connait !) et ensuite car j’ai obtenu exactement la pâte que je voulais (fondante, légère  et goûteuse). Je vais pouvoir réaliser cette galette tous les ans et pourquoi pas transmettre ma recette à la génération suivante  :mrgreen:

Et voilà encore une contribution aux mercredis gourmands

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *